vendredi 6 octobre 2017

Participation active de la ville d'Hendaye et de son port de plaisance


Bonjour à toutes et à tous,

Le moral est au beau fixe, j'avais des inquiétudes sur le lieu de préparation d'Alizés II et tout est résolu depuis la visite du 02/10/2017 avec M.Ecenarro, maire d'Hendaye.

Avec Pierre Leconte, administrateur de la ligue 64 contre le cancer, avons eu un entretien très chaleureux avec M.Ecenarro qui a pris à cœur mon projet de la Longue Route 2018 dédié au cancer.

De gauche à droite, Pierre, Francis et M.Ecenarro
La ville d'Hendaye et son port de plaisance s'engagent à m'aider à préparer Alizés II dans de bonnes conditions.

Je tiens aussi à remercier M.Ruiz responsable du port de plaisance, en effet, la gestion des emplacements à flot et à sec devient difficile à cause de futurs travaux importants imminents, cependant, malgré leurs difficultés ils réussissent à me conserver pendant quelques mois.

Je vais donc continuer à préparer Alizés II sereinement et le fait de rester dans le département 64 permet un soutien très actif de la ligue 64 contre le cancer.

Je tiens à remercier également Edith Anselme, journaliste du journal Sud-Ouest pour son bel article sur le projet.
Article d'Edith Anselme
Mais il n'y a pas que de bonnes nouvelles, en effet, Guy Bernardin, initiateur de la Longue Route 2018 vient de disparaître en mer, il avait récupéré son futur bateau destiné au périple depuis la Caroline du Nord, nous n'avions plus de nouvelles depuis le 15 août et son bateau a été retrouvé à l'abandon au large des cotes.

La Longue Route 2018 est à la base un hommage à Bernard Moitessier et nous aurons également plaisir à participer en l'honneur d'un autre grand marin en la personne de Guy Bernardin  

Guy Bernardin  
      

dimanche 10 septembre 2017

Transatlantique de la Martinique à Hendaye


Je ne n'avais pas donné de mes nouvelles depuis le mois de juin et les choses ont bien évoluées depuis.

Navigation

J’ai retrouvé Alizés II à la marina du Marin en Martinique le 6 juin 2017, je l'ai préparé pendant quelques jours après ses 6 mois d'immobilisation, Cécile, notre navigatrice de choc m'a sérieusement aidé au nettoyage de la coque avec la bouteille de plongée, le skipper n'était pas en forme physique pour effectuer cette opération.

En équipage avec Cécile Letourneur et Michel Collet nous avons pris le départ de la transatlantique le 16 juin 2017.


De gauche à droite: Michel, Francis et Cécile

Nous avons fait un arrêt de 48h à Marie Galante à proximité de la Guadeloupe afin de laisser passer une petite dépression.

Après 24 jours de navigation, nous sommes arrivés aux Açores à l'île de Faial à Horta, nous avons dégusté des bières chez l'incontournable bar "Peter", par contre nous n'avons pas eu le temps de laisser notre empreinte de peinture parmi toutes les autres présentes aux abords du port.

Un remplacement de génois a mis en évidence une cassure du tube inférieur de son enrouleur et une fois réparé, nous avons été sur l'île de Terceira à Angra do Héroismo, ville classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Nous avons repris la mer avec une fois de plus des manques de vent et nous avons rejoint Hendaye le 2 août 2017 après 12 jours de navigation.

Bilan de la transatlantique

4009 m de parcourus en 36 jours de navigation dont 6 jours de marche au moteur faute de vent sur cette longue traversée.

Il y a eu très peu de mauvais temps, nous avons remonté au niveau des Bermudes en partant de Marie Galante pour tenter de contourner l'anticyclone des Açores. 

Malgré nos deux 2 lignes de traîne, nous avons très peu péché, nous avons failli ramener un gros thon  dont la canne et la ligne ont cassé au dernier moment, nous avions commencé à saliver sur sa dégustation.    

Santé 

Les derniers examens du 11 et 16 août démontrent une rémission actuelle du cancer avec disparition des tumeurs.

Il ne faut pas crier victoire, l'on ne guéri pas d'un cancer et un suivi régulier doit se faire.

Je n'ai pas encore indiqué au corps médical mon périple de la Longue Route 2018.

Je vais devoir faire l'impasse sur un contrôle et peut-être voir 2, cependant cela ne remettra pas en cause mes projets et  je suis donc encore plus motivé pour mener à bien mon périple en 2018 dédié pour la lutte contre la cancer.

Emplacement au port 

Il est impératif de trouver un emplacement à flot ainsi qu’une zone technique à sec pour préparer Alizés II avant le départ prévu en juin 2018 pour la Longue Route.

Dans l’immédiat la coopération avec le port d’Hendaye n’est pas très encourageante et il est fort possible que j'aille à Port Médoc sur l'estuaire de la gironde.

L’environnement est moins réjouissant que sur la côte basque, néanmoins pour préparer Alizés II il suffit d'avoir les infrastructures nécessaires et c'est le cas. 

Préparation  

Il y a de gros travaux à effectuer: remplacement du gréement, pose d’un régulateur d’allure, confection d’une cloison étanche à la proue, fabrication d'une capote semi-rigide, pose d'un dispositif satellite performant, pose et branchement du moteur électrique d'appoint sur arbre d'hélice, revoir tous les parcs de batteries.

Ces opérations sont les plus importantes et la liste des diverses tâches est très longue concernant l'aménagement intérieur.

Avitaillement 

J'ai eu le temps de travailler sur l'avitaillement pour la Longue Route 2018 pendant ma transatlantique retour.

J'ai prévu pour 9 mois de nourriture, ce qui représente un poids de 450 kg à répartir entre la cabine AV, le carré et la cabine ARD puisque la cabine ARG est déjà occupée en grande partie par le matériel et l'outillage.

Navy

Chaton adopté de 4 mois qui vient de faire un période de 3 semaines de navigation, il se sent très bien sur le bateau et le skipper a l'intention de l’emmener sur la Longue route 2018
J'aime bien me poser sur les bouts 

Géniale la balade en annexe avec papa

Super les siestes sur le bateau 
"Papa n'oublie pas de prévoir ma nourriture et ma litière, je dors souvent mais je réfléchis un peu"

A très bientôt concernant le port retenu et le début des travaux   


samedi 10 juin 2017

Retour en Martinique



Le 6 décembre 2016 j'effectuais un rapatriement sanitaire depuis la Martinique vers Bordeaux pour me soigner d'un cancer dont la tumeur se situait sur l'amygdale D.

Clémence une de mes filles est venue me rejoindre depuis le Bélize proche  Mexique pendant tout le traitement et j'ai été très sérieusement épaulé par mes deux autres enfants, Elodie et Alexandre sans oublier le soutien de ma compagne Domy,

Je dois mon moral à toutes ces personnes proches ainsi qu'aux nombreux  témoignages d'amis.

J'ai souhaité donner un autre sens à ma vie, le périple la Longue Route 2018 en hommage à Bernard Moitessier était le support idéal pour dédier ce tour du monde en solitaire sans escale à la lutte contre le cancer;

Ce fût également une très bonne thérapie pour palier aux inconvénients des traitements. 

Les soins se sont terminés le 14 avril 2017 après 5 chimiothérapies et 35 séances de radiothérapie.

Par ailleurs, cette maladie a continué à frapper et le 3 avril ma sœur en est décédée

J'ai pu rencontrer les responsables de la ligue contre le cancer du département 64, nous prévoyons de nombreuses communications afin de susciter un maximum de dons.

J'ai également créé ma propre association d'intérêt général dédiée au cancer "France Longue Route 2018" le but est d'unir nos forces et à mobiliser le plus grand nombre à cotiser pour cette terrible maladie

Le 6 juin, je suis revenu en Martinique, retrouver Alizés II, le préparer à la transatlantique via les Acores jusqu'à Hendaye.

Alizés II dans sa configuration longue immobilisation

Nous devrions partir vers le 15 juin avec deux coéquipiers; Cécile et Michel.

Nous observons attentivement la météo, la position de l'anticyclone des Acores est très variable et il va falloir s'attendre à plusieurs conditions de vent et de mer.

Si tout va bien, l'arrivée est estimée fin juillet à Hendaye.

mercredi 8 mars 2017

Les dons destinés à la recherche contre le cancer




La ligue contre le cancer des Pyrénées Atlantiques, comité 64 semble la plus appropriée pour gérer les dons via notre blog.

En effet, Alizés II sera en préparation pendant de longs mois sur Hendaye au pays Basque 

Nous allons rencontrer les membres de la ligue 64 prochainement afin de déterminer les modalités.

Mon objectif serait d'obtenir par exemple 1€ du mille parcouru, sachant que le périple est de 30000 milles environ.

Le compteur des dons destiné à la Ligue contre le cancer est finalisé, il apparaît dans la colonne de droite.
Il faut cliquer sur l'animation et sur soutenez moi afin de se laisser guider pour faire un don en ligne.

Un reçu est délivré et il est possible de bénéficier d'une défiscalisation de 66% 

Ma plus belle récompense serait d'obtenir la plus grande mobilisation possible, la plus grande générosité pour la recherche contre ce cancer qui je le rappelle fait un décès en France toutes les 54 secondes.

La science dans ce domaine avance, il faut l'aider financièrement afin d'améliorer la progression de la recherche. 

J'aurai aussi à cœur à mon retour de connaitre avec précision au sein de la ligue, la destination des montants acquis lors de cette aventure et de rendre compte à tous les donateurs.
         

jeudi 23 février 2017

Préparation du bateau


La priorité est de récupérer Alizés II au Marin en Martinique vers mi juin 2017.


Il faut le préparer à la traversée de l'atlantique d'Ouest en Est, nous évaluons le parcours sur 45 jours avec un arrêt aux Acores.

A son arrivée à Hendaye les travaux de gros oeuvres vont commencer hors de l'eau: 
  • Démâtage, révision de tout le gréement
  • Révision safran
  • Préparation de la coque(antifouling)
  • Révision ligne d'arbre d'hélice 
  • Installation du moteur électrique d'appoint en relation avec l'arbre d'hélice en sortie inverseur
  • Revoir l'étanchéité du pont, des liaisons avec la coque et consolider les hublots 
  • Confectionner une partie de capote en rigide 
  • Confection une protection renforcée de cockpit reliant capote au portique
  • Pose d'un régulateur d'allure en prévoyant des renforts sur la jupe AR
  • Revoir les parcs de batteries (capacité et divers branchements )
Il restera une multitude d'opérations à effectuer au fur et à mesure des travaux 

Il faudra faire beaucoup d'essais en mer pour régler le régulateur d'allure, l'adaptation des nouvelles voiles et les réglages du nouveau gréement.